Kit de vélo électrique : quelques recommandations

Le kit de vélo électrique a la côte auprès des sportifs qui souhaitent améliorer leur performance tout en bénéficiant d’une bonne assistance au pédalage. Ce type d’équipements permet en effet de transformer un simple vélo classique en un vélo à assistance électrique. Quelques points sont à souligner pour pouvoir profiter pleinement de ses ballades et trajets à vélo.

Les différents composants du kit pour vélo électrique

Le kit velo electrique  se compose de plusieurs éléments dont la différence est constatée en fonction du modèle de kit choisi par le cycliste. Néanmoins,  tous les kits de ce type  se composent généralement d’un moteur. L’emplacement de ce moteur est ensuite différent  selon le type du kit. Ainsi il peut être installé dans la roue ou la pédale. Ensuite, le kit peut comprendre une batterie légère et peu encombrante qui n’est pas forcément nécessaire, mais dont l’utilisation optimise la distance que le vélo peut parcourir.  Après, l’on distingue le capteur  de pédalage, un élément essentiel  pour activer l’assistance au pédalage. Ce capteur travaille avec le contrôleur dont la fonction est d’offrir une gestion parfaite de l’assistance électrique. Enfin, le boîtier pour faciliter la commande et gérer la fonction assistance. Ce boîtier est fixé sur le guidon du vélo.

La règlementation en matière de kit pour vélo électrique

À noter que l’installation d’un kit velo electriquene peut se faire n’importe comment, mais doit être conforme à ce que dit la loi à ce sujet.

Ainsi, pour respecter la loi, le kit en question doit comprendre un moteur offrant pas plus de 250 Watts. Ensuite, la vitesse qu’il propose ne doit pas dépasser les 25 km/h. En effet, au-delà de cette limite, le vélo entre dans la catégorie des cyclomoteurs exigeant d’autres critères légaux comme la plaque d’immatriculation, l’assurance, etc. pour pouvoir circuler. Par ailleurs, il est toujours impératif de rouler avec un vélo bénéficiant d’une assistance électrique homologué.

Installer soi-même son kit velo electrique ou se faire aider ?

Selon le type de kit et que le cycliste soit bricoleur ou pas, il peut avoir besoin ou non d’une assistance pour le montage de l’équipement sur son vélo.

Certes, monter un kit sans la moindre notice serait beaucoup plus difficile qu’un autre proposant des conseils pour l’installation. Dans la plupart des cas, les kits simplifiés ne disposent pas de conseils d’installation et doivent généralement être compilés à  d’autres pièces pour que le kit soit opérationnel.

Malgré le fait que le produit soit livré avec la notice, il est plus conseillé de demander l’aide d’un professionnel pour le montage du kit si l’on n’a aucune connaissance en mécanique et en électronique.

Sachez également que le marché des kits pour vélo électrique propose désormais des modèles de kits prêts à l’utilisation donc des kits complets avec notice.

Le montage d’un kit de ce genre se fait par étape. Il est nécessaire d’avoir en main différents outils  comme le jeu de clé Allen, une clé plate, des démontes pneus, un tournevis plat et un tournevis cruciforme et des ciseaux entre autres.

Premièrement,  il faudra ôter la roue arrière après l’avoir dégonflé. Il faudra ensuite il faut retirer le pneu et la chambre à air pour les remonter ensuite sur la roue motorisée.

L’étape suivante est la fixation du kit électrique avec le montage de la gâchette et de l’écran sur le guidon. Après, l’on passe par  l’installation de l’écran de contrôle pour finir avec le branchement des câbles électriques.

Laissez un commentaire