Look

Près d’une dizaine de courses sont organisées tous les deux mois dans toute la France. La production de vélos de courses connaît une ascension manifeste. Les cyclistes professionnels font appel à une collaboration avec des marques de vélos professionnels. Les fabricants y gagnent de la notoriété et vice versa. De nombreuses marques sont recensées sur le marché du cyclosport. Look est l’une des meilleures jamais produites par les fabricants français. L’homme d’affaires Bernard Tapie en est le principal fondateur. L’enseigne est née en 1951. Elle exerçait une activité entièrement étrangère au vélo. Dans le temps, l’entreprise se spécialisait encore pour la fabrication de vessies de ballons. Elle passe à la création de fixations de ski vers les années 80, sous la direction de Bernard Tapie.


Dans le même esprit, Look entreprend des projets pour apporter quelques améliorations à l’univers du vélo. Le lancement des pédales automatiques pour vélo est un grand succès en France. La victoire du cycliste Bernard Hinault en est la principale raison. En effet, le vélo du coureur comprenait la nouvelle adaptation de Look, ce qui lui a permis de remporter la coupe lors du Tour de France en 1985. Ce champion parrainera les courses de cette édition 2009. Look est devenue la marque de référence spécialisée en équipements et accessoires de vélo. Il est le précepteur de la « pédale automatique » en 1985. L’année suivante, il lance le premier « cadre carbone », une autre grande innovation dans le domaine du vélo.

look


Celle-ci permettra à un cycliste de plus de remporter le Tour de France 1986. Le cadre carbone mène Greg Lomond au premier rang, victoire devenue la meilleure compagne de communication pour Look. L’entreprise est sise à Nevers en France mais elle a une filiale en Tunisie. Celle-ci se charge de fabriquer essentiellement les fameux « cadres carbones ». 


La marque Look est représentée en France comme aux États-Unis. L’enseigne a également pris possession du marché de vélo de course en Espagne, ce qui la poussera à revenir à la stratégie de vente classique : le partenariat d’importation. Dans les locaux de chaque filiale, près de 500 personnes travaillent sans relâche pour étudier les innovations possibles à apporter aux vélos. L’effectif comprend de nombreux professionnels qui assurent la conception et la réalisation des produits. Les ouvriers font le montage manuellement pour plus de précisions. Le travail se fait donc méticuleusement et nécessite près de 40 heures de travail au minimum pour la fabrication d’un cadre pour vélo. La réalisation intégrale des modèles plus professionnels se fait en 100 heures. Le vélo 496 Athènes fabriqué exclusivement en l’honneur des Jeux Olympiques en est l’exemple concret. La marque peut se vanter de ses mérites avec le titre de meilleure marque jamais trouvée sur le marché. Look se spécifie par ses expériences et sa parfaite maîtrise de la matière « carbone ». Look clame haut et fort ses spécificités dans son slogan « Unique Bike for Unique People ». Cela revient à dire que la marque présente des produits innovants et uniques, de vrais « vélos de luxe » que l’on ne fabrique pas en grande quantité. 

La nouvelle production de cette année a été présentée au Salon Eurobike. Look lance la nouvelle Kéo Blade Carbon. Look est une entreprise à envergure internationale. Il travaille avec de nombreuses fédérations issues des quatre coins du monde. Cependant, le partenariat avec quelques fédérations chinoises est la plus grande fierté du PDG Dominique Bergin. Le contrat prendra effet jusqu’en 2010, il est considéré comme un grand tremplin pour l’enseigne car elle a participé aux JO de Pékin. Les équipes chinoises ont fièrement porté les cadres fabriqués par Look.

Néanmoins, il collabore toujours avec la Fédération française de cyclisme, cela date du début des années 90.
Look fait un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. Les 70% du chiffre sont réalisés à l’étranger dont 2,8% en Chine. Selon le PDG de l’entreprise, ce pauvre score rend compte de la pauvreté dans les pays en voie de développement. Le marché du vélo de course n’y trouve pas encore son succès. De ce fait, la grande majorité du chiffre d’affaires de Look se réalise dans les pays développés. Citons l’Europe de l’ouest, l’Amérique et le Japon. 20% des chiffres de vente ont été réalisés aux États-Unis. La marque est actuellement leader sur le marché européen.

Laissez un commentaire